L’étoile de Noël : un film touchant et rafraîchissant

A l’affiche dans les cinémas de l’Hexagone depuis près d’un mois, le film d’animation L’Etoile de Noël (Sony pictures Animation) passe quasi inaperçu à côté des blockbusters américains qui s’accumulent à l’approche de la fin d’année. Pourtant, ce long métrage vaut le détour, et ce pour plusieurs raisons.

Tout d’abord, les films d’animation récents sur la naissance de Jésus ne sont pas légion. Même si l’intrigue est centrée sur les animaux de la crèche (notamment un âne, un mouton et les chameaux des rois mages) et ponctuée de gags rocambolesques, la trame initiale est éminemment respectée.

De l’annonce à Marie par un ange Gabriel très réussi à la perversité du roi Hérode, en passant par le périple des mages qui suivent la fameuse étoile, on retrouve, sans fausse note, les grandes péripéties de « la plus grande histoire de tous les temps ».

On pourrait souligner qu’une partie de l’intrigue a été inventée. Le colosse envoyé par le roi Hérode pour tuer Marie et son bébé, flanqué de deux chiens féroces, donne une coloration dramatique à l’histoire. Cette figure de « grand méchant » est particulièrement efficace et elle n’est pas sans rappeler le massacre des Saints innocents, ordonné dans la Bible par un Hérode soucieux de ne pas se faire détrôner.

La plus grande réussite des metteurs en scène de ce film est d’avoir réussi à intégrer des moments de grande émotion au milieu de multiples séquences comiques. Les personnages de Marie et de Joseph, touchants de simplicité et de gentillesse, y sont pour beaucoup.

Graphiquement, la production n’a rien à envier à des films plus cotés. Rien à dire non plus du côté de la musique, qui accompagne sans fioritures les temps forts de l’histoire.

En résumé, L’étoile de Noël est un film réussi, touchant et rafraîchissant, qui plaira aux petits comme aux grands.

Précision pratique : à Dijon, L’étoile de Noël n’est projeté que le week-end dans certains cinémas.

Dimanche 17 décembre :

  • Cinéma Cap Vert (Quetigny) à 11h
  • Cinema Olympia (Dijon) à 10h30 et 13h45
  • Cinema Nuiton (5 Rue Thurot, 21700 Nuits-Saint-Georges) à 14h15.

Mardi 26 décembre :

salle des Capucins (2 rue Gambetta à Is-sur-Tille) à 15h00